BAM
picto-bam
JAY-JAY JOHANSON + MY NAME IS NOBODY

Trip-hop / folk
En 1996, le Suédois Jay-Jay Johanson, un jeune homme fasciné par le jazz et le trip-hop de Bristol frappait avec une délicatesse toute particulière avec son album Whiskey. C'était le début d'une passionnante aventure pour ce type tellement attachant qui, en quelques chansons à peine, nous avait livré un arbre généalogique que l'on fantasmait ainsi : Lee Hazlewood, la pop de Talk Talk ou de Nilsson, le duo John Coltrane et Johnny Hartman de l'autre, et une armée de disques calmes, jazz ou symphoniques, samplés de toute part. Près de vingt ans et neuf albums plus tard, c'est avec Opium, album d'une incroyable tenue, que Jay-Jay Johanson vient se rappeler à nous. On y retrouve l'essence même de la musique de Johanson : une aisance à inventer des mélodies, une voix aussi discrète que caressante, et ces rythmiques entêtantes posées sur verin qui maintiennent avec souplesse les chansons à leur meilleur.

Bref, du grand Jay-Jay.

Depuis dix ans et quatre albums, le Nantais Vincent Dupas aka My Name Is Nobody déclinait une folk poignante, tour à tour dépouillée, orchestrée ou sauvage. Sur Safe Travel, son 5e album sorti chez My Little Cab Records et Havalina Records, il prend un virage radical : les mélodies entêtantes ont disparu au profit d'ambiances vaporeuses, le chant autrefois flûté sort désormais des entrailles et la guitare baryton joue la carte du minimalisme, laissant les premiers rôles à un piano, un violon et des choeurs diaphanes. Pour l'accompagner dans cette mue, My Name Is Nobody a fait appel à de vieilles connaissances, les Chicagoans de Pillars and Tongues.
bouton-reservation
Samedi 6 juin 2015, 20h30

Tarifs


GR*/14/17€

* Gratuit pour les détenteurs de la Carte Copain !

Vidéo
  Haut